Engagements et métiers

Compagnons

 

Depuis le démarrage du chantier, Oc'Via Construction a créé plus de 900 emplois sur le chantier du Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier. Un pari réussi notamment grâce au partenariat mis en place avec Pôle Emploi et les co-financeurs publics du projet.

 

 

Oc’Via Construction – Pôle Emploi : un partenariat gagnant

Depuis 2013, Oc’Via Construction a mis en place un partenariat avec Pôle Emploi et les services de l’emploi des co-financeurs publics du projet. Une cellule dédiée aux recrutements a ainsi été installée au sein même de la base travaux à Nîmes. Plus de 4500 candidatures y ont été étudiées et 2200 CV répertoriés en fonction des profils. 

Plus de 900 personnes recrutées et formées

Plus de 900 personnes ont été embauchées par Oc’Via Construction et ont ainsi pu acquérir jusqu’à 2 ans d’expérience dans des métiers aussi divers que la conduite d’engins, la topographie, le gros-œuvre, la conduite de travaux, les postes administratifs…
Parmi les 925 recrutements effectués à fin juin 2015, on comptait :
  • 118 demandeurs d’emploi de longue durée,
  • 181 jeunes de moins de 26 ans, 
  • 98 bénéficiaires du RSA, 
  • 112 personnes issues de ZUS.

Insertion : objectif doublé !

Recruter des personnes éloignées de l’emploi et/ou en difficulté était un des engagements d’Oc’Via à son arrivée. Avec 14% des heures de travail confiées à des personnes en insertion professionnelle, nous avons réussi à doubler notre objectif initial. A fin juin 2015, cela représentait plus de 292 000 heures de travail et 335 recrutements.
 

Les profils recherchés pour la suite du chantier

Les prochains recrutements sont dédiés à la phase ferroviaire du chantier, à partir d’octobre 2015. Les emplois concernent :
  • la sécurité pour la signalisation ferroviaire
  • les métiers de la caténaire
  • la pose des voies
 
Dès 2016, Oc'Via Maintenance intégrera des techniciens confirmés dans le domaine ferroviaire (voie, caténaire, signalisation,…) mais surtout des techniciens débutants titulaires d’un BTS ou d’un Bac pro (électricité, télécoms, mécanique,...) auxquels elle offrira une formation complémentaire d’environ 12 mois, sur mesure, afin de les spécialiser aux métiers de la maintenance ferroviaire, avec un CDI à la clé à la fin de cette période.
Cliquez-ici pour en savoir plus.